Obersalzberg

L'histoire d'une montagne

Il y a bien longtemps avant.........

La « Gnotschatt » de l'Obersalzberg se composait au début des années vingt de propriétés agricoles, d'auberges, d'hôtels et de sanatoriums.

Moritz_mayer

En 1877,  Mauritia (Moritz) Mayer une femme sûre d'elle et habile, avait acheté la maison de pierre et son terrain sur l'Obersalzberg et entreprit d'aménager une modeste pension de famille : La pension Moritz.
C'est avec elle que commença la réputation de l'Obersalzberg en tant que " station climatique".

moritzmayerhofak

A cette époque, l'Obersalzberg attirait de nombreux personnages célèbres qui venaient ici en villégiature d'été dont Richard Voss (né le 2 septembre 1851 à Gut Neugrape en Poméranie , décédé le 10 juin 1918 à Berchtesgaden) était un écrivain allemand.

Comme membre de l'Ordre de Saint-Jean, il participa à la guerre de 1870 et fut blessé.
Après avoir étudié les Lettres et la philosophie à Iéna et à Munich, il vécut alternativement au Königssee près de Berchtesgaden et à Frascati près de Rome où il fréquentait la colonie allemande.
Dans sa maison du Königssee, « Bergfrieden », il recevait de nombreux artistes et des aristocrates.
Son roman connu sous Zwei Menschen (deux hommes), qui traite de la vie de Judith Platter, fondatrice du tourisme à Obersalzberg, a été plusieurs fois porté à l’écran (entre autres en 1924-26 comme film muet, en 1930 avec Gustav Fröhlich et en 1952).

Platterhof__64_mod01
Au cour du temps, la pension Moritz, deviendra le Platterhof (fin de la guerre) ensuite, l'hôtel Généralm Walker (occupation américaine) pour être détruit en 2002.

Posté par Puystory à 00:00 - Platterhof - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Platterhof

Platterhof01

Platterhof1937AKPensionMoritzAKGW

Appelée d'abord Steinhauslehen, appartenant à Johann Hofreiter, puis achetée par Moritz Mayer, la maison fut ouverte comme ferme, puis transformée en pension et nommée «Pension Moritz» à partir de 1878.
Après la mort de Moritz Mayer le 1er mars 1897 elle fut reprise par sa soeur, Antonie, qui la géra jusqu'en 1919.
La maison ne fut pas démolie mais transformée en grand hôtel de 159 lits (Platterhof).
Vers la fin de la 2è guerre mondiale l'hôtel fut utilisé en partie comme hôpital militaire.
Suite à des dommages importants subis pendant le raid aérien du 25 avril 1945, il fut rouvert sous la désignation d'Hotel General Walker pour le centre de loisirs des forces armées américaines.

Platterhof__101_Platterhof81

Posté par Puystory à 00:01 - Platterhof - Commentaires [0] - Permalien [#]

hôtel pour le peuple

Platterhof__37_

Il fallait nourrir et loger les masses énormes de visiteurs que l'on estimait parfois à 5000 par jour.
Adolf Hitler donna l'ordre de transformer le Platterhof, qui était son lieu de séjour préféré à l'Obersalzberg, en un hôtel pour le peuple.
Tout " pèlerin " devait avoir la possibilité de passer un jour et une nuit près d’Hitler moyennant la somme modique d'un Reichsmark.
Les travaux de construction débutèrent dans le courant de l'été 1938.
Le Führer avait vraiment l'intention de faire construire un hôtel simple.

sans titre 37

Depuis longtemps toutefois, Bormann avait fait valoir ici encore son influence.
Bormann se comporta de manière odieuse pendant la durée des travaux.
Il arrivait toujours avec de nouveaux souhaits qui entrainaient d'importantes modifications.
Mais comme on le craignait, on n'osait l'informer des possibilités limitées de la technique.
Il fut déclaré au début de la guerre que ce chantier faisait partie du "programme stratégique de constructions du Führer", de même que la plupart des autres constructions de Bormann.

Platterhof__101_

Posté par Puystory à 00:01 - Platterhof - Commentaires [0] - Permalien [#]