Obersalzberg

L'histoire d'une montagne

Kehlstein

130

Ce bâtiment, de 52m sur 20 m, se situe à une dizaine de km de Berchtesgaden.
Il représente aujourd’hui un haut lieu touristique pour non seulement son histoire mais surtout pour le paysage qu’il offre sur les montagnes bavaroises.
Un peu d’histoire.

SH100178

 Placé sur le sommet du mont Kehlstein (origine de son nom) à 1834 mètres, les travaux de construction ont débuté en 1937.
Environ 3000 ouvriers ont travaillés jour et nuit pendant 13 mois.
On y accède, depuis l'Obersalzberg, en bus par la seule route (privée) de 6,35 Km dont la dénivellation est de 800 mètres (2500 ouvriers – 5 tunnels).

SH100013

La route du Kehlstein est au point de vue technique sans doute la plus hardie et avec son panorama, elle se distingue des autres comme plus belle route de montagne en Allemagne.  
Comme elle n'était pour la circulation privée des dignitaires de l'Obersalzberg et de leurs hôtes, elle a été tracée avec une seule voie et avec quelques évitements.
Cette route, terminée par un vaste parking, est toujours considérée comme un chef-d'œuvre de la construction des routes.

SH100191

Vous devez emprunter un tunnel (124 m) et ensuite prenez l'ascenseur (124m) et vous arrivez au cœur de cette maison.

SH100042

C'est en 1936 que Martin Bormann eut l'idée de construire ce bâtiment.
Un délai incroyablement court pour un projet aussi énorme.
Ils ne purent commencer immédiatement.
D'abord, on étudia le terrain, généralement dans les pires conditions climatiques.
Chutes de neige, chute de pierres, danger d'avalanche, température en-dessous de zéro, tout ceci empêcha le travail de commencer.
Le fait que le projet ait pu être réalisé à temps est dû à l'ambition et au zèle des techniciens, des ingénieurs et des ouvriers.
Il est impossible d'envisager un tel projet aujourd'hui quand on pense aux outils et à machines limitées disponibles à cette époque.
En Août 1938, les derniers artisans quittaient le Nid d'Aigle, à présent terminé

PUY_2108

Il surnommé également " Nid d’aigle" et fut offert à Hitler pour ses 50 ans.
La première visite d'Hitler au Nid d'Aigle se fera le 16 septembre 1938.
La visite du ministre des affaires étrangères italien Comte Ciano le 13 août 1939 fut la dernière d'ordre officielle au Nid d'Aigle.
Le 1 er septembre 1939 la guerre devait éclater et Hitler ne se rendit plus au pic Kehlstein.
Le 20 avril 1939, 50è anniversaire d'Hitler, celui-ci avait depuis longtemps pris possession de son cadeau.

IMG_2643

Contrairement aux idées reçues, cet édifice n’était pas la résidence d’Hitler.
La maison d'Hitler était successivement le "Wachenfeld" ensuite après transformation "Le Berghof".
Mais cela est une autre histoire.

Posté par Puystory à 01:00 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Mont Kehlstein

PUY_3694

Les noms des montagnes géantes qui, de par leur puissance, semblent régner sur un paysage entier, sont souvent très anciens et, de ce fait, il est difficile d’en étudier l’origine.
Il en est ainsi de la montagne "Hoher Göll".
Le nom Kehlstein est sans doute plus récent.
Des responsables du cadastre ont peut-être, comme il en est souvent le cas dans l’enregistrement des noms de tradition orale, quelque peu défiguré le nom "Göllstein" pour en faire "Kehlstein".
Le Kehlstein est en effet un puissant promontoire du flanc nord-ouest du massif Hoher Göll.
C’est pourquoi le raisonnement sur l’origine du nom Kehlstein n’est pas sans fondement.

SH100035

Les falaises abruptes du mont Kehlstein s’élèvent à 1200 m au-dessus de Berchtesgaden.
Au-delà de la limite des forêts le pic Kehlstein surplombe la profonde vallée de Berchtesgaden, ancienne prévôté princière, et permet une vue panoramique sur ce monde alpin imposant qui entoure le Berchtesgadener Land.
Au nord s’élève le Mont Untersberg, enrobé de légendes locales, à l’ouest le massif du Watzmann avec sa femme et ses sept enfants.

PUY_3835

Ce roi sans couronne du Berchtesgadener Land domine la région du haut de ses 2714 m.
Tout aussi majestueuses, les montagnes Reiteralpe et Lattengebirge se tiennent tout près.
Le Kehlstein (1834 m) est rattaché au Mont Hoher Göll (2529 m), qui s’élève bien plus haut que toutes les tours rocheuses entre le lac Königssee et la rivière Salzach.
Le Kehlstein est relié à son parent par une crête qui, vue de l’air, semble aiguisée, la Mannlköpfen.

PUY_3880

Remontons à l’époque où les noms "Göll", ou "Kehl" ou "Gell" ont pris leur origine.
L’on pourrait déduire que cette origine provient de la langue des celtes, anciens habitants de la région.
À cette époque le Berchtesgadener Land ressemblait à une forêt vierge impénétrable.
Il s’y trouvait quelques huttes de chasseurs ou de pêcheurs provisoires.
Si la nature régnait à l’état sauvage le long de la rivière dans la vallée de Berchtesgaden, la montagne devait être encore plus sauvage.

PUY_3904

Il aurait été impensable d’escalader le "Kehlstein", encore moins, le massif "Hoher Göll".
Cette jungle peu accueillante appartenait aux dieux et non aux hommes.
Ces derniers habitaient les collines longeant la vallée de la rivière Salzach.
Des preuves de colonisation préhistorique existent dans la région de Salzbourg et d’Hallein, mais pas sur le Kehlstein.
Aujourd’hui, en escaladant la sente reliant Scharitzkehlalm aux Mannlkëpfen et au Kehlstein, l’on peut encore s’apercevoir à quel point le monde rude et sauvage de l’ancien "mont des dieux" subsiste encore, malgré la civilisation actuelle.

PUY_3952

Celui qui emprunte ce sentier aura vite fait0 de l’abandonner s’il manque de condition physique.
Même les accès bien plus faciles par les parois est et nord, demeurèrent quasiment impraticables, sauf pour quelques chasseurs, jusqu’au 19è siècle.
Le pâturage y fut limité à quelques zones favorables dont le "Obere Kehlalm", de nos jours un parking pour les visiteurs du Nid d’Aigle.
Une montagne rocheuse et escarpée aux conditions climatiques inhospitalières, enneigée d’octobre jusqu’en mai, où il peut même neiger en juillet.
Voilà le mont "Kehlstein".

PUY_3709

Posté par Puystory à 00:01 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La sécurité du Kehlstein

PUY_1235

Après l'Obersalzberg la région Kehlstein devait aussi être protégée des visiteurs indésirables.
Il s'agissait là d'une zone de près de 1000 ha en haute montagne avec des forêts, des pâturages et des rochers qui devaient maintenant se rajouter à la zone interdite déjà existante à Obersalzberg.
Il fallait y ériger des clôtures et y poster des gardes.
Il s'agissait avant tout de la sécurité du chef de l'état.
Et du côté non-officiel il fallait empêcher que le public puisse être témoin de ce qui ne lui regardait pas.

SH100072

L'on installa une clôture à grillage surmontée d'un fil barbelé.
Elle commença à Hintereck, passa par Ofner Boden et traversa Urschenloch pour atteindre le Mannlgrat, son point le plus haut à environ 1900 m.
Pour des raisons esthétiques on érigea ici un mur en pierres apparentes.
Sur le versant ouest de la crête Mannlgrat la clôture se poursuivit en direction d'Endstal et passa devant le baraquement Ligeret et en-dessous de la "Jagdstrasse" pour retrouver son point de départ.

SH100071

Deux patrouilles assuraient la sécurité des contours de la zone interdite.
Cela représentait par endroits de l'alpinisme en haute montagne.
Aux points les plus difficiles l'on planta des pitons et des câbles dans la roche pour en faciliter l'escalade.
L'on en inspecta régulièrement les portes et les passages d'accès.

PUY_1652

Posté par Puystory à 00:01 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]

La route du kehlstein

PUY_3938

C'est en 1937, que l'ingénieur Fritz Todt, inspecteur général à la construction des routes, fut nommé responsable de la construction de la route conduisant au Nid d'Aigle.

Image2

FRITZ TODT (à gauche), ingénieur, né le 9 septembre 1891 à Pforzheim. 1922, membre du NSDAP. 1933, Inspecteur Général à l'entretien des routes, chargé de la construction de l'autoroute.
En 1938, il fonda l'organisation Tod et construisit le mur ouest de long du Rhin. 1940, Ministre du Reich aux armes et munitions, 1941, Ministre du Reich de l'eau et de l'énergie.
1942, mort dans un accident d'avion près de Rastenburg.

PUY_3930

La route qui part de Hintereck et qui ne comporte qu'un seul virage en épingle à cheveux mène à une altitude de 1700 mètres. 

Image1mod1

On se doit de considérer comme un chef d'œuvre de l'ingénierie la planification de cette route et sa réalisation.

45896759_p

Il fallut gagner mètre après mètre du terrain sur le rocher.

SH100014

Dans des conditions inimaginables aujourd'hui une route de 6,350 km de long et de 4 m de large fut taillée à flanc de montagne.

PUY_3926

Sur 800 m d'altitude (dénivellation), cinq tunnels, pour une longueur totale de 282 métres, furent percés et un parking sur lequel les autocars peuvent faire demi-tour fut construit à l'altitude de 1700 m.
Le plus long tunnel est le "Hochlenzer" (148 m), à la hauteur d'un large virage changeant la direction de la route du Kehlstein "d'ouest en est", la dirigeant ainsi vers le sommet.

SH100015

Le deuxième, le tunnel "Martinswand" (27 m), traverse un bloc rocheux à l'abord du seul virage en épingle à cheveux de la route entière.
Il s'agit là du virage dit de "Scharitzkehl" qui offre une vue vers l'impressionnante face ouest du mont Hoher Göll.
En amont du virage, la route se poursuit vers le nord pour passer par les tunnels "Zigeuner" (16 m), "Südwand" (69m) et "Schwalbennest" (22 m) traversant ainsi plusieurs avancées rocheuses du mont Kehlstein.

Image2mod1

Nous nous trouvons maintenant tout près du sommet.
Toutes les murailles, pour les tunnels ou les renforcements, furent façonnées en grande partie par des tailleurs sur pierre italiens qui utilisèrent de la pierre cariée sur place.
En faisant ainsi, non seulement l'on évita le problème du transport, mais la pierre travaillée se fonda dans le paysage.

Image6mod1

De ce fait l'on ne trouve aucun mur de béton apparent sur la route du Kehlstein.
Les directives du Dr. Fritz Todt furent suivies en tous points.
Le moins de technique possible, le plus de nature possible.

Image5mod1

Il donna les indications suivantes :
"Pour ce qui est des arbres, tout ce qui peut être conservé doit l'être.
Les grands arbres, les bois, les bosquets ne pourront être remplacés que dans plusieurs dizaines d'années, entretemps il n'y aurait plus rien.
La condition primaire pour une bonne végétation reste les forces vives de la terre-végétale.

SH100230

Sa conservation adéquate sans qu'elle soit diminuée ni affaiblie est une partie importante de la tâche.
Le temps est venu d'atteindre ce genre d'accomplissements et j'exige de ce fait que vous nous aidiez à y parvenir"
Bormann exigea, comme la plupart du temps, que les travaux soient achevés le plus rapidement possible.
De nombreux ouvriers y laissèrent leur vie.

113

La route aboutit à un grand parking d'où part un tunnel de 3 m de haut et de 124 m de long, conduisant à un ascenseur.

SH100193

Ici encore, le génie dépensier de Bormann fleurit en matière de décoration.

120

On utilisa des poignées de portes en laiton massif, un revêtement de ce même métal pour l'ascenseur, de lourdes portes de cuivre et des pierres naturelles pour le revêtement intérieur du tunnel.

PUY_3762

Martin Bormann, le créateur de l'Obersalzberg, était obsédé par l'idée de pouvoir terminer à temps.
Il poussait les ouvriers à travailler toujours plus dur et toujours plus vite. Les problèmes techniques imprévus étaient toujours résolus immédiatement par Fritz Todt et son équipe.
Martin Bormann considérait ce projet non seulement comme un symbole du Troisième Reich mais aussi comme le début d'une nouvelle ère dans le domaine de la construction.

Posté par Puystory à 03:00 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Kehlstein aujourd'hui

116

En 1952, les américains rendirent le Nid d'Aigle aux autorités allemandes.
Le gouvernement de l'état de la Bavière le donna en gérance à la section de Berchtesgaden de l'Association Alpine.
L'année 1960 représente pour le Berchtesgadener Land une date importante.

PUY_3853

150 ans auparavant l'ancienne prévôté princière immédiate de Berchtesgaden devenait partie de la Bavière.
A cette occasion de fête, que le ministre d'état d'alors, Goppel, confia le Nid d'Aigle à la fondation "Berchtesgadener Landesstiftung".

109

Pour des raisons faciles à comprendre, la maison fut placée sous l'administration du bureau du tourisme du Berchtesgadener Land.
C'est celui-ci, qui doit assurer le service d'entretien de la route, a commencé par les travaux de chasse-neige, d'inspection des falaises au printemps et du transport des passagers en autobus l'été.
Les gérants du Nid d'Aigle transformèrent l'ancien château alpin d'Hitler en un restaurant gastronomique et un site touristique bien connu.

152

L'ancienne salle de réception, la salle à manger, ainsi que l'ancien salon du détachement d'escorte du Führer furent transformés en salles de restaurant pour les visiteurs.
Le mobilier de caractère solide et rustique y crée une ambiance chaleureuse.
L'ancienne salle de travail d'Hitler sert de bureau au gérant.
La cuisine est des plus modernes, le personnel professionnel assure un service parfait.
Toutes les conditions sont remplies pour assurer une excursion réussie au Nid d'Aigle.

PUY_3823

Par temps ensoleillé, la grande terrasse est idéale pour passer des heures agréables en savourant une vue panoramique dans toutes les directions.
Dès le 15 mai le travail reprend et selon le temps, la maison est exploitée de mi-mai jusqu'à fin octobre.

PUY_3837

Pour ceux qui aiment se promener, un chemin conduit vers la muraille construite autrefois sur la crête Mannlgrat par Bormann pour la défense.
Un sentier qui serpente à travers des gorges et des falaises offrent des vues surprenantes.
Le Nid d'Aigle voit chaque année un nombre croissant de visiteurs.

PUY_3743

La plupart d'entre eux préfèrent y monter en bus.
Des bus équipés de moteurs Mercedes-Benz performants de 240 CH assurent un service régulier le long de la route de haute montagne mesurant 6,4 km de long.
Déjà la montée en bus permet au passager des vues inoubliables sur les forêts, les prés, les pâturages et les abîmes rocheux.
En haute saison, lorsque le nombre de visiteurs le nécessite, jusqu'à 12 bus assurent le service de transport.

PUY_3939

Grâce à un système d'horaire bien étudié, ils roulent simultanément dans les deux sens, reliant Hintereck au parking du Kehlstein à 1710 m d'altitude.
Il existe deux sections où la route est un peu plus large à hauteur de "Konigsseeblick", ainsi que juste avant le premier tunnel, permettant le croisement délicat, mais sans danger, des bus.

PUY_3899

Celui qui préfère conquérir la montagne à pied, peut commencer à Hintereck.
En passant par Ofnerboden et Urschenloch, le sentier bien construit mène au parking du Kehlstein, ainsi qu'au Nid d'Aigle.
Pour ceux qui ont de l'expérience et l'habillement approprié, un petit sentier d'alpiniste conduit du pic Kehlstein au sommet du Hoher Göll.

PUY_3896

Posté par Puystory à 02:03 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]