Obersalzberg

L'histoire d'une montagne

10 juin 2008

La défense Antiaérienne

img686mod1

Borman s'assura qu'aucun indésirable ne puisse envahir la montagne "sacrée".
La tâche la plus importante consistait en la défense antiaérienne.
Cette mission nécessitait une connaissance parfaite de la zone à protéger.

Aérienne001

Au départ, il s'agit de la mise en place d'un canon antiaérien de 3,7 cm un peu au-delà de la maison Kehlstein.
La décision de protéger Obersalzberg et Berchtesgaden par un réseau de défense antiaérienne fut prise déjà en août 1943.
Pour protéger l'Obersalzberg, il a été établi de nombreuses positions d'artillerie aérienne et en fin 1943 complété par des stations de camouflage par brouillard artificiel autour des montagnes de Berchtesgaden.

img692

Les garnisons des positions de l'artillerie aérienne furent hébergées dans des baraques.
Une station météorologique et une station de diversion aérienne s'y trouvaient aussi.
La plus grande position d'artillerie aérienne était celle du Rossfeld avec 200 hommes.
Les positions normales à Weinfeld, Kneifelspitze, Hausknechtlehen, Silberg, Oislerlehen,Grünstein, Kohlhiasl, Wahllehen, Antenberg, Hinterbrand et Zinken avaient des garnisons de 50 hommes au maximum.

img693

Sur la position à Weinfeld, il y avait des canons de 2, 3, 7 et 8,8 cm.
Contrairement à tout ce qui a été écrit jusqu'ici, les tonneaux fumigènes pour le camouflage par brouillard artificiel n'étaient pas vides.
Il y avait 3 batteries de 270 tonneaux à disposition.
La zone de déploiement comprit Berchtesgaden, Obersalzberg, Kônigssee et Reichenhall.

img695

Afin de pouvoir donner l'alarme immédiatement aux opérateurs des appareils fumigènes et aux canonniers, il fallut créer un poste de commande relié également à tous les postes d'alerte aérienne de la région.
 A cet effet l'on installa à Obersalzberg la "centrale d'alerte aérienne du Führer" à environ 25 m sous la roche.
Munis des plus nouveaux appareils, elle fut considérée comme la centrale la plus moderne de l'époque.

img687

Elle fut reliée à tous les postes de canons et d'appareils fumigènes.
La nécessité d'une installation de défense antiaérienne d'Obersalzberg et du Nid d'Aigle ne fut en rien exagérée.
Une description datée du 5 octobre 1944 établie par l'armée de l'air des alliés le prouve.
Elle ne mentionne pas seulement Haus Wachenfeld, c'est à dire le Berghof, mais aussi "The Eagle's Nest", la désignation américaine de la maison Kehlstein.
Cependant l'attaque du 25 avril 1945 arriva si vite que le camouflage n'aurait pu être effectué que partiellement.
Ainsi le commandant de l'époque à l'Obersalzberg décida de ne pas le réaliser, ce qui a été profitable pour le village de Berchtesgaden.
Seul, l'Obersalzberg fut bombardé avec exactitude et le village fut épargné.

Bombe02

1. Rossfeld : 18 C.A. de 8,8 cm, 2 appareils de radiorepérage, corps du service de défense antiaérienne.
2. Schönau : 4 C.A. de 10,5 cm, corps de batterie fumigène
3. Berchtesgadener Ache : 4 C.A. de 10,5 cm, corps de batterie fumigène.
4. Oberau : 4 C.A. de 8,8 cm, 4 C.A. de 3,7 cm, corps de batterie fumigène.
5. Kneifelspitze : 4 C.A. de 3,7 cm.
6. Sillberg : 4 C.A. de 3,7 cm
7. Grünstein : 4 C.A. de 3,7 cm.
8. Lockstein : 4 C.A. de 3,7 cm
9. Antenberg : 4 C.A. de 3,7 cm, 2 quadruples de 2 cm
10. Kehlstein : 4 C.A. de 3,7 cm
11. Dürreck à Vorderbrand : 4 C.A. de 3,7 cm
12. Geisstallhöhe en contrebas de Rossfeld : 4 C.A. de 3,7 cm
13. Hahnenkamm au-dessus de Rossfeld : 2 C.A. de 2 cm, quadruple

img691mod1

Posté par Puystory à 00:10 - Défense Antiaérienne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La défense Antiaérienne

Nouveau commentaire