Obersalzberg

L'histoire d'une montagne

05 décembre 2003

La sécurité du Kehlstein

PUY_1235

Après l'Obersalzberg la région Kehlstein devait aussi être protégée des visiteurs indésirables.
Il s'agissait là d'une zone de près de 1000 ha en haute montagne avec des forêts, des pâturages et des rochers qui devaient maintenant se rajouter à la zone interdite déjà existante à Obersalzberg.
Il fallait y ériger des clôtures et y poster des gardes.
Il s'agissait avant tout de la sécurité du chef de l'état.
Et du côté non-officiel il fallait empêcher que le public puisse être témoin de ce qui ne lui regardait pas.

SH100072

L'on installa une clôture à grillage surmontée d'un fil barbelé.
Elle commença à Hintereck, passa par Ofner Boden et traversa Urschenloch pour atteindre le Mannlgrat, son point le plus haut à environ 1900 m.
Pour des raisons esthétiques on érigea ici un mur en pierres apparentes.
Sur le versant ouest de la crête Mannlgrat la clôture se poursuivit en direction d'Endstal et passa devant le baraquement Ligeret et en-dessous de la "Jagdstrasse" pour retrouver son point de départ.

SH100071

Deux patrouilles assuraient la sécurité des contours de la zone interdite.
Cela représentait par endroits de l'alpinisme en haute montagne.
Aux points les plus difficiles l'on planta des pitons et des câbles dans la roche pour en faciliter l'escalade.
L'on en inspecta régulièrement les portes et les passages d'accès.

PUY_1652

Posté par Puystory à 00:01 - 33. Le Mont Kehlstein - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La sécurité du Kehlstein

Nouveau commentaire